Top 5 des raisons de visiter la Maison des Pêcheurs à La Chevrolière

A proximité du lac de Grand-Lieu, partez à la découverte de la Maison des Pêcheurs à la Chevrolière et découvrez le métier de pêcheur, essentiel à la préservation du lac de Grand-Lieu.

#1 – Pour profiter d’un point de vue unique sur le lac de Grand-Lieu

Grace à la tour panoramique de 12 mètres de haut et munie d’optiques binoculaires professionnelles, on profite d’un point de vue unique sur le plus grand lac naturel de plaine français et sa réserve protégée : 3 500 ha en été (environ 42km de périmètre), le lac peut s’étendre jusqu’à 7 000 ha en hiver.

#2 – Pour découvrir l’histoire du seul village de pêcheur autour du lac de Grand-Lieu

Lieu de ressources ethnologiques du village, le musée retrace l’histoire et la vie quotidienne des Passis* des années 1900 à 1950 : la vie au bord du lac et son histoire, les activités et les fêtes traditionnelles, les relations des pêcheurs avec les riverains du lac, la naissance de la société coopérative, la chasse, le tressage des joncs, l’agriculture…

*Les passis sont les habitants du village de Passay, situé en Loire-Atlantique, à proximité du lac de Grand-Lieu

#3 – Pour observer la faune aquatique du lac de Grand-Lieu

Plongez dans les eaux du Lac de Grand Lieu et rencontrez la faune aquatique et la flore du lac grâce à ses 15 aquariums (10 000 litres d’eau) : 25 espèces à découvrir parmi lesquelles vous pourrez voir anguilles, brochets, sandre, perche, brème, carpes, gardons et compagnie !

#4 – Pour comprendre le métier de pêcheur

Le salon des techniques présente les bateaux traditionnels et outils de pêche anciens et ceux utilisés de nos jours par les pêcheurs professionnels en activité.
Installez-vous dans l’un des viviers à votre disposition et écoutez attentivement les témoignages des pêcheurs du lac !

#5 – Pour découvrir des artistes ou histoires du lac de Grand-Lieu

L’espace d’exposition temporaire propose plusieurs thématiques complémentaires par an, en lien avec l’art, l’histoire ou encore la nature que l’on aime à préserver.

Des conférences, des temps de rencontre ou des ateliers de mémoires sont aussi régulièrement programmés.

Articles recommandés